Le survivalisme en famille est pour moi une sorte de philosophie. Certe je ne compte pas faire de mes deux garçons des « survivors », mais je tient à leur apprendre des choses pour qu’ils puissent être prêt en cas d’aléas de la vie.